vendredi 5 mai 2017

Là où tu irais j'irai - Marie Vareille

Là où tu iras j'irai, 
De Marie Vareille, 
Publié aux éditions Mazarine, 
Roman Contemporain, 
358 pages, 
17 € 90. 

Quatrième de couverture : 

Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d'actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique. 
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l'homme qu'elle aime, sous prétexte qu'elle ne veut pas d'enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d'accepter le seul travail qu'on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier. 
    La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de la dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission "séduction", Isabelle devra jouer le rôle de l'irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n'a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d'imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde. 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? 

J'ai découvert Marie Vareille avec son deuxième livre Je Peux Très Bien Me Passer De Toi (publié récemment aux éditions Charleston Poche) je me souviens très bien l'avoir dévoré sur la plage, le temps d'un après-midi. J'avais hâte de me replonger dans son écriture si fraîche ! 
De plus j'ai pu rencontrer Marie Vareille au salon du livre de Limoges et elle est adorable, une jolie rencontre. 

Une écriture fraîche qui se dévore  :

J'ai passé un très bon moment ! Isabelle à 32 ans vient de subir une difficulté amoureuse et n'a pas la carrière qu'elle souhaitait. Elle va quitter ses amis suite à la rencontre de la turbulente Adriana qui va provoquer Isabelle et l'a convaincre de venir remplacer leur nounou pour l'été, mais dans un seul but précis : séduire son père et jouer de ses talents d'actrice. 
Isabelle s'envole donc pour l'Italie et va découvrir cette famille particulière assez décousue. Adriana et Zoé les tornades, Nicolas l'enfant qui ne prononce pas un mot, Jan le père de famille inexistant, Valentina la grand-mère excentrique et Colombe la nouvelle belle-mère. 

Si le début ne m'a pas emballé plus que ça, dès qu'Isabelle s'envole pour l'Italie se fut un régal. 
J'ai aimé découvrir cette famille, qui est chamboulée, troublée par un élément-clé : le décès de la maman des enfants. Isabelle va devoir apprivoiser tout ce monde pour parfaire sa mission et même si elle n'aime pas les enfants elle va devoir si faire...

Je dois avouer que j'ai eu un faible -comme je pense beaucoup- pour le petit garçon Nicolas qui ne parle pas. Il m'a  réellement touché et Isabelle va savoir l'amadouer petit à petit.

L'histoire n'a rien d'extraordinaire, c'est sur, mais j'ai tout de même passé un très bon moment. Sans prise de tête et j'ai ri. Beaucoup. 
Grâce à Isabelle qui est très pétillante et qui va se métamorphoser sous le soleil d'Italie.  Et c'est tout ce que je demande à une lecture. Car c'est la lecture qui m'a fait passer ma panne de lecture après le coup de coeur pour Miss Cyclone. 

Un plus pour la fin, comme je les aime qui ne laissent pas de place aux doutes quant aux futurs des personnages, à qui je me suis attachés. 
Et à la jolie couverture ! 

Le mot de la fin :

Une belle lecture en compagnie de Marie Vareille. Un petit garçon qui m'a touché, une héroïne qui m'a faite rire. Un joli moment pour une jolie famille qui va se construire peu à peu. Un roman sans prise de tête mais avec de beaux messages, qui m'a fait sortir d'une panne de lecture. 

Ma note : 4/5 



3 commentaires:

  1. J'en entends beaucoup parler et je risque de me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce roman, c'est le premier que j'ai lu de Marie Vareille et je l'ai trouvé très réussi ! Je la relirais, à coup sûr.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré ce roman moi aussi. Marie est une auteure parfaite pour nous faire passer de bons moments !

    RépondreSupprimer