mardi 23 mai 2017

Inséparables - Sarah Crossan

Inséparables, 
De Sarah Crossan, 
Publié aux éditions Rageot, 
Jeunesse, 
406 pages, 
14 € 90. 

Quatrième de couverture : 

Grace et Tippi, Tippi et Grace. 
Deux soeurs siamoises, deux ados, inséparables, 
entrent au lycée pour la première fois... 

Mon avis : 

Pourquoi ce livre ? : 

Il a bouleversé beaucoup de personnes, dont Fiona, je ne pouvais passer à côté de cette lecture. 

Un message de tolérance et d'amour : 

Je ne sais pas par où commencer, tellement j'ai ressentie de choses à la lecture de ce roman.

Grace et Tippie sont unies, elles sont soeurs jumelles, mais pas que. Elles sont siamoises. L'une ne peut se déplacer sans l'autre et vice-versa. Elles partagent tout. 
Elles vont pour la première fois rentrée au lycée et cela va chambouler leurs quotidiens. 

C'est Grace qui nous livre son point de vue. 
Si elle a la même apparence physique que sa soeur, elles sont très différentes l'une de l'autre. 
Et c'est ça qui fait la force de Tippie et Grace. 
J'ai ressentie beaucoup de fraîcheur et de délicatesse en découvrant Grace et un manque de confiance en elle. Qui est palliée par Tippie qui elle est pétillante et sera toujours là pour rassurer sa soeur.  
C'est un duo indissociable et qui se complète parfaitement. J'ai étais touchée par cette relation frappante, dès les premières pages du roman.

C'est un sujet dont j'avais déjà entendue parler, mais dont je ne connaissais pas grand chose et que je n'avais jamais rencontré dans un livre. L'auteure maîtrise son sujet à la perfection et nous en parle un peu plus à la fin du livre. Un plus. 
Mais il aborde aussi un sujet difficile, la différence. Et je dirais surtout la différence entre adolescents. 
J'ai étais particulièrement touché par les amitiés qu'elles trouvent au lycée, ce sont des moments tout doux pour moi. 
Mais vous-savez ce qui est le plus beau avec Inséparables ? C'est sa tolérance. 

Si l'histoire est si belle, c'est aussi grâce à la plume de l'auteure. Son récit sous forme de vers, m'a au début un peu troublé mais a vite su me charmer. Je ne savais que très peu de son résumé et cela m'a encore plus plus de me jeter à bras ouverts dans l'écriture de Sarah Crossan. 
   J'ai ouvert ce roman avec aucune attente et j'en suis ressortie changée. C'est beau la lecture ! 

Un plus également à la couverture qui met en avant sa traductrice Clémentine Beauvais, -elle-même- auteure. Qui je crois savoir a écrit Songe à la Douceur sous le même format -je vais le lire bientôt-. Je pense de temps en temps au traducteur, mais là j'ai étais encore plus sensibilisé à son travail et je trouve ça vraiment chouette de nous transmette cette belle histoire. Merci à elle. 

Le mot de la fin : 

Il faut le lire. Absolument. 

Coup de Coeur. 

1 commentaire:

  1. Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as
    though you relied on the video to make your point.
    You obviously know what youre talking about, why throw away your
    intelligence on just posting videos to your weblog when you could be giving us
    something enlightening to read?

    my homepage - eko torby z nadrukiem

    RépondreSupprimer