jeudi 20 avril 2017

Miss Cyclone - Laurence Peyrin

Miss Cyclone, 
De Laurence Peyrin, 
Publié aux éditions Calmann-Lévy, 
Roman Contemporain, 
342 pages, 
19 € 50. 

Quatrième de couverture


Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l'été, avec sa fête foraine légendaire et fantomatique l'hiver quand les manèges sont à l'arrêt. C'est là qu'Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s'entendre, et que rien ne peut séparer. 

Mais une nuit, la nuit où toute la jeunesse new-yorkaise pleure la mort de John Lennon, leur vie prend un tour inattendu : Angela, par un mélange de fatalisme et d'innocence, accepte de son petit ami ce qu'elle ne voulait pas vraiment. Parce qu'elle noise pas en parler à June, son silence devient un secret... Et leur destin à toutes les deux en sera changé à jamais. 




Mon avis : 


Pourquoi ce livre ? 


Je remercie les éditions Calmann-Lévy de m'avoir proposé l'envoi de ce livre. Comment refuser après La Drôle de Vie de Zelda Zonk et Hanna ? J'avoue avoir eu un peu d'appréhension tant ces deux romans, m'ont chamboulé, mit des papillons dans le ventre. Deux gros coups de coeur, qui placent la barre haute ! 


Attention Gros Coup de Coeur ! 


Je sens que cet avis va être très désordonné tellement ce livre m'a bouleversé, alors d'avance pardon si je pars dans tous les sens. Mais ça en vaut la peine vraiment ! 


D'ailleurs, d'habitude pour un avis j'écris d'abord la quatrième de couverture et la présentation, mais là je dois commencer directement, tellement les émotions sont fortes. 


Cela fait longtemps que je n'ai pas ressenti ceci pour une lecture : 


Nous retrouvons l'auteure dans une histoire simple à vrai dire, l'histoire d'Angela et de sa meilleure amie de toujours June. J'ai fais la connaissance d'Angela et June à proximité de New York elles ont au début du roman 16 ans et nous les quittons à l'aube de leurs 40 ans. 


Elles sont tellement différentes toutes les deux, que l'on peut se demander, comment sont-elles restaient amies sur le long terme. Et ce qui les lient. 

June est, et veut être très libre, elle ne veut pas avoir la vie de Madame Toutlemonde. Elle veut vivre pour elle à fond. Ne pas rentrer dans une case. Elle est très à l'aise avec elle même, tout le contraire d'Angela 
Angela qui elle a un parcours plus "classique", mariage, enfants, mari, mère au foyer... Mais son chemin va se révéler un peu plus compliqué que ça...  
Car Laurence Peyrin, va malmener cette dernière que nous suivons tout au long du récit. 
Mais il n'y a pas qu'Angela et June...

C'est une histoire d'amitié, mais pas que. C'est une histoire de vie, mais pas que. C'est une histoire de famille, mais pas que. C'est une histoire d'amour. Et c'est une histoire qui m'a bouleversé, chamboulé, tout au long du livre. 

Le décor s'y prête pas mal je trouve également, il m'a beaucoup plu. 
C'est simple lorsque vous commencez Miss Cyclone, apprêtez-vous à en ressortir différent, tant les personnages sont attachants. Chamboulé c'est vraiment l'adjectif qui me correspond à la fermeture du roman.
 J'ai tellement aimé ses personnages, -et comme pour ses romans précédents- que  j'ai ressenti des papillons dans le ventre à la dernière ligne du roman. 
Comme vous voyez je ne suis pas ressortie de ma lecture indemne, et ses personnages vont me trotter dans la tête longtemps à coup sur ! 

Laurence Peyrin, devient à mon coeur de lectrice, une auteure incontournable ! 


Le mot de la fin : 


C'est un immense coup de coeur, une pépite et une bombe qui explose des papillons (si, si). 

Si je ne vous aie toujours pas convaincus après ça ... 

Coup de Coeur. 

13 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bonne lecture à vous, j'espère qu'il vous plaira.

      Supprimer
  2. Oh la la je viens juste de me le procurer d'occasion, j'avais déjà très envie de le lire mais là c'est encore pire avec ton avis super positif! J'ai trop les boules de devoir attendre car j'ai des priorités de lecture mais c'est clair que dès que je peux je le lis celui-ci! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère et je croise les doigts pour qu'il te plaise, mais j'en suis quasi sur !

      Supprimer
  3. Très bel avis ! Je suis contente que tu sois venue m'en parler par Messenger et qu'on ai pu échanger un petit peu ensemble.
    Vivement le prochain, en attendant remet-toi bien du cyclone haha

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle chronique :) elle donne envie. Je n'ai encore jamais lu de romans de Laurence Peyrin et pourtant, j'ai La Drôle de vie de Zelda Zonk dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, je te conseil vraiment de lire Zelda Zonk, peut être avant Miss Cyclone. Bonne lecture à toi :)

      Supprimer
  5. Tu as raison, Angela est malmenée tout au long du roman. Mais c'est un personnage qui se forge ! J'ai aimé ce roman moi aussi, pas autant que toi comme tu le sais ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elle se forge et j'ai adoré voir son évolution <3

      Supprimer
  6. Effectivement, je n'avais pas lu ta chronique complète, mais ton avis est dithyrambique !
    Comment ne pas avoir envie de le lire après ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis super contente qu'il t'ai plu également :)

      Supprimer